OPÉRATION MYOPIE - CHIRURGIE RÉFRACTIVE LASER ET IMPLANTS

Opérations des yeux au laser

Critères de choix d'une chirurgie de myopie

Réussite de l'opération de myopie

Avantages et inconvénients de chaque opération

CHOIX OPÉRATION MYOPIE

FORUM OPERATION MYOPIE

COMMENT CHOISIR UNE opération de myopie EN 2021 ?
Comment la réussir ?

Docteur Marc Timsit - Comment s'y retrouver parmi toutes les opérations de chirurgie réfractive de la myopie ? laser de surface PKR ? LASIK ? Smile ? Lasik 'tout laser' ? Implants ? D’abord suis-je opérable ? Et quelle opération de myopie choisir dans mon cas ? Quels sont les avantages et inconvénients de chaque technique chirurgicale réfractive ? Où trouver des avis de patients qui se sont fait opérer ?

DANS CETTE PAGE :

 

Une chirurgie de la myopie par laser ou par implant ?

La correction chirurgicale de la myopie peut se faire par remodelage de la cornée par laser ou en plaçant un implant à l'intérieur de l'oeil.

1 -L'opération de la myopie par laser

C'est la technique chirurgicale la plus répandue. Elle consiste à creuser la cornée par le laser excimer pour la rendre moins convergente.

Le laser diminue la courbure de la cornée en creusant son centre d'un à deux dixièmes de son épaisseur.

opération-myopie

Avant l'intervention de myopie les rayons lumineux convergeaient en avant de la rétine (photo de gauche). Après la chirurgie réfractive la cornée a été creusée par le laser. Elle est donc moins bombée. Les rayons lumineux se reportent maintenant sur la rétine, du fait de la nouvelle courbure moins convergente de la cornée (photo de droite)

1 - lasik-myopieCette ablation du tissu cornéen peut se faire en surface c'est un laser excimer de surface appelé PKR.

2 - L’application du laser peut se faire dans la profondeur de la cornée. C’est le Lasik. Il faut d'abord découper un volet cornéen par un laser femtoseconde, le soulever et ensuite appliquer le laser excimer.

 

opération-myopie-lasik
VIDEO DE LASIK
(par le Dr MarcTimsit)

3 - Une autre technique de laser le Smile enlève un lenticule de cornée en profondeur après avoir créé une poche. Elle n'utilise que le laser femtoseconde.

2 -L'opération de la myopie par implants

1 - L’implant peut être positionné devant le cristallin (implant ICL)

2- L’implant peut être placé à la place du cristallin (extraction du cristallin clair),

Opération myopie implant
VIDEO D'IMPLANT ICL
(par le Dr MarcTimsit)

Les techniques chirurgicales de chirurgie réfractive visant à supprimer lunettes ou lentilles de contact ne bénéficient d'aucun remboursement par l'Assurance Maladie.

Comment choisir une chirurgie de la myopie ?

- A quel âge peut-on opérer ?
La première condition est qu'il faut avoir 18 ans. La deuxième condition est la plus importante: il est impératif que la myopie soit stabilisée à deux examens à un an ou deux d'intervalle. On opère donc en pratique plus tard, le temps de s'assurer que cette deuxième condition est remplie, souvent entre 20 et 25 ans.

- le degré de la myopie. Une réfraction supérieure à 13 dioptries ne peut pas être opérée par laser,
- le degré d'équipement et de l'expérience du chirurgien ophtalmologiste, S'il est rompu à pratiquer toutes les techniques il pourra choisir librement celle qui donnera le meilleur résultat.
- l'épaisseur de la cornée (évaluée par une pachymétrie). Une cornée trop fine est un problème à résoudre.
- le caractère régulier ou non de la cornée (évalué par une topographie cornéenne) Le kératocône est une contre-indication
- la taille de la pupille (évaluée par une pupillométrie). Une pupille trop large est un problème à résoudre.
- l'astigmatisme très souvent associé. Le myope astigmate est plus difficile à corriger.
- la presbytie associée. Le presbyte et l'hypermétrope posent des problèmes supplémentaires.
- les aberrations optiques. Ce sont des anomalies de l'oeil évaluées par une aberrométrie qui requièrent des techniques particulières.
- les activités sportives ou professionnelles...

Qu'est-ce qui fait qu'une chirurgie de myopie par laser sera réussie ?

Les différences de résultat de la chirurgie laser des yeux, des suites opératoires et des effets secondaires s'expliquent amplement par les choix du chirurgien. Pour ces choix il faut tenir compte de tous les défauts visuels décelés par des examens pré-opératoires complets et précis. C'est à ce prix que le résultat sera satisfaisant.

Bien choisir la technique opératoire de la myopie

1 - choix entre les différentes opérations : laser de surface PKR, Smile, Lasik ou implants.
Les différentes opérations des yeux au laser
2 - choix du laser excimer qui va corriger la myopie. Il existe de nombreux constructeurs de lasers excimer. (par exemple : Baush et Lomb Zyoptix Proscan asphérique, Zyoptix HD, VisX, Allegretto wavelight, Nidek, Zeiss Mel 80....). Tous les lasers ne donnent pas le même résultat. Il faudra donc savoir choisir après des examens approfondis celui qui donnera la meilleure vision. Cela suppose un centre de pointe mettant à disposition tous les lasers et un coût accru.

Bien choisir les paramètres de programmation du laser

- Il ne suffit pas de corriger la myopie pour corriger la vue mais il faut tenir compte de tous les défauts associés de la vision :

- bien choisir le chiffre de myopie à programmer. Ce n'est pas le même que celui des lunettes !
- Ce chiffre varie en fonction de la taille de la pupille donc de l'éclairement.
- Bien choisir la taille de la zone optique de traitement en fonction de la taille de la pupille le jour et la nuit. Plus la zone optique est large, moins on aura d'aberrations optiques résiduelles et de risque d'effets secondaires comme les halos. Mais plus la zone optique est large plus on creuse et moins il restera de corne résiduelle.
- différents modes de gestion de l'
astigmatisme de premier ordre (celui des lunettes) ou de second ordre, (dépistage et traitement des aberrations optiques). La correction de l'astigmatisme toujours associé à la myopie, à des degrés divers est fondamentale pour la qualité de vision future.
- gestion d'une
presbytie actuelle ou future pour ne pas avoir de lunettes à porter pour la lecture.
- choix du traitement qui laissera la plus grande
épaisseur de cornée résiduelle et ménagement de possibilités de reprise éventuelle...

Bien choisir son chirurgien et le centre

Toute chirurgie réfractive des yeux nécessite le choix d'un chirurgien ophtalmologue exercé et d'un centre moderne spécialisé en chirurgie réfractive pour obtenir le meilleur résultat et pour minimiser les risques. La qualité du résultat d'une chirurgie réfractive et sa sécurité peuvent, en effet, varier en fonction de l'équipement utilisé et du chirurgien, de son expérience chirurgicale en général et en particulier pour la chirurgie de la myopie.
La décision que vous prendrez engagera le reste de votre vie. Le résultat de cette chirurgie doit viser l'excellence.
Un bon chirurgien pour une chirurgie réfractive doit avoir des titres hospitalo-universitaires, une grande expérience dans son domaine, bénéficier d'un plateau technique moderne et complet et avoir une grande disponibilité.

Qu'est-ce qui fait qu'une chirurgie de myopie donnera des résultats différents d'un chirurgien à un autre ?

La qualité du résultat dépend d'abord du choix de la technique, du choix du laser optimal pour chaque patient et du choix des paramètres de traitement. Ensuite de la précision de la réalisation chirurgicale. Enfin de la gestion appropriée des suites post-opératoires.chirurgie-myopie-lasik

 

 

 

 

L'opération-standard se contentera de corriger le chiffre de myopie pour voir sans lunettes. C'est le but recherché depuis les débuts de l'opération des yeux au laser il y a 30 ans. C'est un objectif insuffisant actuellement.

Supprimer les lunettes, bien sûr, mais peut-on viser plus que la simple correction de la myopie ?

La chirurgie peut être optimisée en fonction de tous les défauts des yeux propres à chaque sujet. Leur étude approfondie pré-opératoire et leur gestion est la meilleure façon de bénéficier d'une correction optimale et d'éviter les effets secondaires et les complications pouvant entraîner des troubles de la vue.
>>> Quels résultats attendre d'une opération des yeux au laser ?

L'opération réfractive peut viser plus que la simple correction de la myopie. La chirurgie de la vision doit viser la recherche de la meilleure qualité de la vision en plus de l'acuité visuelle. C'est aujourd'hui, le principal facteur de satisfaction des patients. Voir sans lunettes et sans lentilles, certes, mais surtout bien voir avec une vision précise, contrastée, nette, 'haute définition', une bonne vision nocturne...
- Qualité de vision signifie aussi absence d'
effets secondaires indésirables et troubles visuels divers : halos nocturnes, vision dédoublée, floue, fluctuante, voile, éblouissement...
Il est possible d'adapter le profil de chaque opération pour contraste-normal-myope-opereaméliorer la qualité de la vision et éviter contraste-flou-myope-opereles effets secondaires. Cela n'est possible qu'avec un chirurgien ayant une expérience particulière et une plate-forme technologique complète et moderne spécialisée dans la chirurgie laser des yeux. Il est important que que le chirurgien pratique un examen approfondi lui même permettant de choisir, dans la grande variété des lasers et des programmes possibles, celui qui donnera la meilleure vision pour un patient donné.

Opération des yeux par laser ou implant. Quels avantages ? Quels inconvénients ?

LASER DE SURFACE. PKR.TranSPKR

TECHNIQUE OPERATOIRE
Le laser excimer réalise une ablation du stroma cornéen en surface de la cornée. Il est effectué de façon indolore après ablation manuelle ou au laser de l'épithélium, couche superficielle qui se reconstituera en quelques jours.

AVANTAGES DE LA PKR
- traitement réfractif ne nécessitant pas de plateau technique coûteux et sophistiqué. Absence de volet cornéen. Il restera plus de cornée résiduelle.
- le Lasek et l' épi-lasik ont été progressivement quasiment abandonnés car ne présentant pas d'intérêt par rapport à la PKR.
- la TransPKR retire l'épithélium par application de laser avant l'ablation stromale. Elle apporterait en pratique peut-être un peu moins de douleurs post-opératoires que la PKR et une cicatrisation un peu plus rapide. Cela n'est pas démontré. Elle revêt une certaine imprécision dans l'évaluation de l'épaisseur de l'épithélium à retirer par le laser, ce qui peut influer sur le résultat. Cette évaluation nécessite un examen supplémentaire particulier (OCT).

INCONVENIENTS DE LA PKR et de la TransPKR
- suites plus ou moins douloureuses. La douleur est due à l'ablation de l'épithelium cornéen. Un chirurgien expérimenté peut l'éviter.
- longueur des suites opératoires et de la récupération visuelle,
- correction de la vision d'autant plus imprécise que la myopie est plus forte, fonction de la cicatisation de l'épithélium. On n'a pas ce facteur d'imprécision avec le Lasik car on ne touche pas à l'épithélium,
- difficulté de retouche en cas d'imprécision dans la correction et en particulier de l'astigmatisme,
- risque d'opacité de la cornée (haze), d'autant plus important que la myopie est forte.
- ne permet pas une chirurgie de la presbytie future par laser.

INDICATIONS DE LA PKR:
- petites myopies inférieures à 6 dioptries. Au delà la précision de la correction est moins bonne. Les retouches sont compliquées. La Trans PKR n'est pas indiquée pour les petites myopies inférieures à 1,50 d car les résultats sont alors inconstants. Elle n'est pas non plus indiquée si l'épithélium est trop épais.
- cornées très fines de moins de 500 microns d'épaisseur
- un astigmatisme notable associé à la myopie fait préférer le Lasik plus précis et facilement retouchable en cas d'anomalie de résultat.
- cornées irrégulières, en cas de doute sur un kératocône fruste
- sports à haut risque de traumatisme
(boxe)

Voir >>>Opérations myopie laser de surface par PKR

LASIK FEMTOSECONDE 'TOUT LASER'

TECHNIQUE DU LASIK
Le Lasik femtoseconde comporte deux temps opératoires :
1 - découpe d'un volet par le laser femtoseconde qui est soulevé
2 -ablation du stroma cornéen par le laser excimer qui corrige le trouble de la vision
Voir >>>Opération myopie avec laser femtoseconde Femtolasik

AVANTAGES DU LASIK
- Technique de chirurgie réfractive non douloureuse.
- Possibilité d'opérer les deux yeux en même temps,
- Rapidité de la récupération visuelle, Activité professionnelle possible dès le lendemain.
- il existe un risque d'accident lors de la découpe du volet cornéen en cas d'utilisation d'un microkératome.
ce risque est quasiment supprimé en cas d'utilisation du laser femtoseconde pour la découpe du volet.
- Retouches faciles,
- Pas de risque d'opacité de cornée comme avec le laser de surface.
- Meilleure correction de l'astigmatisme associé à la myopie qu'avec le laser de surface.
- Permet une chirurgie de la presbytie future par laser contrairement au laser de surface.
- Technique de premier choix pour l'opération de l'hypermétropie, de la presbytie et de l'astigmatisme
- Technique de choix pour l'opération de la myopie au delà de 3 dioptries.

INCONVENIENTS DU LASIK FEMTOSECONDE :
- chirurgie réfractive sophistiquée ne pouvant être pratiquée que dans quelques centres laser.
- Coût accru lié à la haute technologie. Le prix est justifié par le coût de l'investissement.

INDICATIONS DU LASIK FEMTOSECONDE :.
- Toutes les myopies jusqu'à -13 dioptries. Plus le défaut visuel est fort, plus il requiert d'expérience du chirurgien. Une faible myopie n'est pas pour autant plus facile à opérer car le patient est plus exigeant. - L'astigmatisme jusqu'à 6 dioptries. Plus l'astigmatisme est fort, plus il requiert d'expérience du chirurgien. Voir chirurgie de l'astigmatisme
- L'opération de l'hypermétropie jusqu'à 6 dioptries: technique de choix. La chirurgie de l'hypermétropie est plus délicate que celle de la myopie.
- L'opération de la presbytie : technique de choix La chirurgie de la presbytie est plus délicate que celle de la myopie.

PKR ou LASIK FEMTOSECONDE ASSOCIES A DES TRAITEMENTS OPTIMISÉS

TECHNIQUES D'OPTIMISATION
Comment améliorer le résultat ? Le traitement par laser excimer peut être optimisé en tenant compte une étude approfondie de tous les défauts de l'oeil associés à la myopie : épaisseur cornéenne pour creuser le moins possible, taille de la pupille quand la lumière diminue, variation de la myopie en fonction de l'éclairement, étude précise de l'importance de l'astigmatisme et de son axe, aberrations optiques...

AVANTAGES :
- véritable chirurgie réfractive de la vision 'sur mesure' permettant une meilleure qualité de vision, de corriger tous les défauts de vision associés à la myopie, Taux de satisfaction très élevé.
- permet de traiter par Lasik des cornées fines ou très fines.
- permet d'effectuer une zone de traitement plus large et de limiter les effets secondaires potentiels (halos),
- permet de traiter ou de diminuer les aberrations optiques post-opératoires notamment en cas de pupille large.
- laisse une plus grande
épaisseur de cornée donc une plus grande sécurité.
- la reconnaissance irienne et l'eye-tracker multi-directionnel et rotationnel permettent une meilleure correction de l'astigmatisme que par un lasik standard.

INCONVENIENTS :
- nécessite plus de temps, d'investissement et de compétence de la part du chirurgien.

Voir >>>Opération myopie laser optimisée

RELEX SMILE

TECHNIQUE DU SMILE
Utilisation d'un seul laser femtoseconde pour la découpe et le traitement. Découpe d'un lenticule dans l'épaisseur de la cornée. Ce lenticule est ensuite disséqué manuellement et extrait par une incision effectuée au bord de la poche préalablement créée.

AVANTAGES DU SMILE :
- incision minime de la poche cornéenne à sa périphérie sans véritable volet.
- théoriquement moins de sécheresse oculaire pendant les premiers mois.

INCONVENIENTS DU SMILE :
- chirurgie des yeux en grande partie manuelle.
- opération de myopie standard, non optimisée ne traitant pas la qualité de la vision.
- centrage du traitement plus difficile car pas d'eye-tracking.
- correction d'astigmatisme plus imprécise car non assistée par eyetracker.
- récupération visuelle plus lente qu'avec un Lasik liée aux manoeuvres manuelles.
- retraitement difficile en cas de résultat insatisfaisant, par PKR ou par LASIK uniquement.
- empêche un re-traitement futur pour la presbytie.

>>>Opération myopie par Relex Smile
 

IMPLANT MYOPIQUE

 

TECHNIQUE
Introduction dans l'oeil d'un implant souple par une petite incision en périphérie de la cornée.

AVANTAGES DE L'IMPLANT MYOPIQUE :
- la pose d'implants est une chirurgie réfractive pour la forte myopie possible dans les implant-myopiquecentres ne possédant pas le lasik 'tout laser'.
- seule opération possible en cas de cornée ultra-fine ou en cas de myopie très forte supérieure à 13 dioptries
- grande précision.
- qualité de la vision. Des halos autour des lumières sont cependant possibles.
- correction complète de la myopie jusqu'à -18 à -20 dioptries.
- astigmatisme associé corrigible par un implant torique (coût accru).
- moins de sécheresse oculaire qu'avec un traitement par laser.

INCONVENIENTS :
- intervention plus lourde que l'opération au laser. Plus de risques qu'avec le lasik (intervention à l'intérieur des yeux). Chirurgie ambulatoire sous anesthésie locale par collyre ou anesthésie générale.
- les deux yeux sont opérés séparément.

- nécessite un choix pertinent parmi les sites de mise en place des implants dans les yeux :
- implant à appui angulaire dans l'angle irido-cornéen (technique abandonnée),
implant clippé à l'iris (intervention chirurgicale quasiment abandonnée du fait de la nocivité pour les cellules endothéliales cornéennes.
- implant pré-cristallinien ICL.
C'est la technique de choix actuellement.
- implant en remplacement d'un cristallin clair. L'opération s'apparente à une chirurgie de la cataracte
. l'accommodation du cristallin est alors supprimée donc la faculté de lire sans lunettes.
- La chirurgie des yeux par implants nécessite une surveillance post-opératoire au long cours de la cornée et de la rétine.
-Le coût est plus important que pour une opération au laser car il faut tenir compte en plus du prix des implants.>>>
Opération myopie par implant

>>>Avis d'opérés de la myopie

>>>Questions sur la chirurgie de la myopie

Lasik myopie
operation myopie